Interview | Alexis de Sart | Alpha Minds

Pour cette semaine particulière en raison du confinement, nous avons réussi à contacter une personne qui nous soutient depuis le début. Nous avons l’honneur d’avoir interviewé Alexis de Sart.

On sait que c’est difficile de se projeter dans le football donc mon principal objectif est de continuer à progresser et puis on verra où ça me mène. A titre collectif pour cette saison, on a la finale de la Coupe de Belgique donc l’objectif est de la gagner et en championnat, l’objectif est de se qualifier pour le Coupe d’Europe.

Bonjour Alexis, peux-tu te présenter ? 

Je m’appelle Alexis de Sart. J’ai 23 ans et je suis footballeur professionnel. Je joue actuellement à l’Antwerp.

Peux-tu nous retracer ton parcours sportif ?

J’ai commencé le football à l’âge de 4 ans à Waremme, où j’ai évolué jusqu’à mes 9 ans. Je pratiquais aussi le tennis pendant cette période. A 9 ans, j’ai intégré le centre de formation du Standard de Liège où j’ai pu me développer pendant 10 saisons. J’y ai notamment signé mon premier contrat professionnel à 18 ans et disputé mon premier match professionnel. 6 mois après la signature de mon contrat, j’ai été transféré à Saint-Trond. J’y suis resté pendant 3,5 ans et ai disputé une petite centaine de matchs avec l’équipe première. En juillet 2019, j’ai signé un contrat de 5 ans à l’Antwerp, où je m’épanouis pour le moment.

J’ai aussi joué pour les équipes nationales de jeunes U18, U19 et U21 et j’ai disputé l’Euro U21 l’été dernier en Italie.

A quoi ressemble une journée type dans ta vie ?

La plupart du temps, j’arrive au club vers 9h. Je commence par y prendre mon petit-déjeuner. Après cela, je vais à la salle de fitness afin de faire quelques exercices de mobilisation et des étirements ou en fonction de mes besoins, je peux aussi faire des soins/massages/manipulations avec un des kinés. A 10h30, on sort sur le terrain pour l’entrainement de groupe qui dure plus ou moins 1h30.

Après l’entrainement je retourne en salle de fitness pour faire quelques exercices de musculation ou, surtout en fin de semaine, je fais des soins avec les kinés. J’optimise aussi ma récupération en utilisant les bains froids et chauds mis à notre disposition. La journée au club se termine par le repas de midi et puis je rentre chez moi, vers 14h.

Mise à part le football, quels sont tes autres passe-temps/loisirs ?

J’habite dans le centre d’Anvers donc quand il fait beau et que ma copine ne travaille pas, on va de temps en temps se promener ou boire un café dans notre quartier. Si elle travaille, je reste tranquillement à l’appartement. Je fais une sieste et puis je regarde Netflix ou joue de temps en temps à la PlayStation. J’aime aussi cuisiner, surtout des desserts. `

Si tu devais choisir 3 mots pour te définir, quels seraient ceux-ci ?

Travailleur, car je pense qu’on peut toujours s’améliorer par le travail.

Respectueux, car c’est dans mon éducation.

Ambitieux, car c’est ce qui me pousse à aller vers l’avant.

As-tu une phrase ou une citation que tu aimes bien ou qui te représentes ?

Je n’ai pas une phrase qui me vient comme ça mais ce serait sûrement quelque chose en relation avec le fait de toujours rester positif, voir le positif dans chaque situation.

Quels sont les projets ou les envies pour ton futur ?

On sait que c’est difficile de se projeter dans le football donc mon principal objectif est de continuer à progresser et puis on verra où ça me mène. A titre collectif pour cette saison, on a la finale de la Coupe de Belgique donc l’objectif est de la gagner et en championnat, l’objectif est de se qualifier pour le Coupe d’Europe.

As-tu déjà une idée de ton après-carrière ? (Après le football)

Ça me semble encore loin (touchons du bois) donc je n’y pense pas encore trop. Mais ma copine ayant déjà fait des sacrifices pour moi pendant ma carrière, je la suivrai sûrement dans ses projets à elle.

Déjà, comme tout le monde, on est confiné donc il y a pas mal de changements. On ne peut plus pratiquer de sports collectifs ni fréquenter de salles de sports. On a donc reçu un programme de course ainsi qu’un programme d’exercices de fitness à réaliser chez nous.

Nous sommes actuellement en période de confinement pour cause du corona virus, qu’est ce qui change dans ton quotidien de footballeur professionnel ?

Déjà, comme tout le monde, on est confiné donc il y a pas mal de changements. On ne peut plus pratiquer de sports collectifs ni fréquenter de salles de sports. On a donc reçu un programme de course ainsi qu’un programme d’exercices de fitness à réaliser chez nous.

Et que penses-tu de ce virus ? Comment le vis-tu ?

Je ne suis pas expert donc je n’ai pas spécialement d’avis mais j’essaie de respecter au maximum les règles sanitaires mises en place par l’Etat. Je reste donc un maximum chez moi et ne sort que pour courir ou faire mes courses.

Tu fais partie de la famille Alpha Minds, quels sont les valeurs que tu partages avec cette marque ?

Forcément, en tant que sportif, la notion de leader me parle car c’est celui qui cherche à tirer les autres vers le haut en essayant de montrer l’exemple.

Et le côté écologique me semble important aussi car c’est un aspect qui nous concerne tous et dont on est tous responsables.

Une des valeurs d’Alpha Minds, c’est de vouloir former une meute. Pour toi, quelle définition donnerais-tu au mot « meute » ?

Pour moi une meute, c’est un groupe de personnes qui essayent de se tirer vers le haut.

Un mot de la fin ?

 En cette période de confinement, restez bien chez vous et respectez les différentes règles sanitaires. Chacun a son rôle à jouer !

Si vous voulez en savoir plus sur Alexis de Sart, voici une autre interview pour le découvrir autrement :

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *